La légende du Colombier de la Pentecôte

La légende du Colombier de la Pentecôte

La légende du Colombier de Pentecôte

En Provence, on sait célébrer les fêtes comme il se doit, et avec gourmandise. A la Pentecôte, il est de bon ton de déguster un véritable Colombier traditionnel fait maison ou confectionné par un artisan pâtissier provençal. Sans oublier d’y cacher la fameuse colombe en porcelaine bien entendu.

Mais d'où provient cette délicieuse tradition ?

Plusieurs origines se confrontent dans les écrits.

La légende raconte que la jeune et jolie Gyptis, fille chérie d’un chef gaulois, aurait dissimulé une fève en forme de colombe dans ce fameux gâteau ovale pour départager ses nombreux prétendants. Le grec Protis eu la main chanceuse et épousa la belle. C’est ainsi qu’ils fondèrent ensemble Massilia.
De cette histoire est naît l’adage « Qui la colombe aura, dans l’année se mariera » indissociable du Colombier.

Au début du XXème siècle, les membres du Syndicat des pâtissiers, confiseurs et chocolatiers de Marseille auraient créé ce gâteau facile à conserver pour leur journée de repos dans leur cabanon marseillais. On dit que le recette demeura secrète pendant des décennies, transmise uniquement de bouche de pâtissier à oreille de pâtissier…

Depuis lors ce délicieux entremet vert au melon confit, parfumé au kirch et décoré d’amandes effilées régale les provençaux chaque année au moment de la Pentecôte !

Aujourd’hui encore le Syndicat des pâtissiers de Marseille veille au respect de la recette ancestrale en mettant à disposition de ses seuls membres une bande de papier qui atteste de l’authenticité du Colombier.

Cette année encore notre équipe met son savoir-faire au service de la tradition provençale en vous proposant la vraie recette du Colombier en format individuel et en entremets de 4 à 10 parts dans nos trois pâtisseries d’Aix-en-Provence Cours Mirabeau, de Venelles et le Tholonet à partir du 2 juin ou en commande sur notre boutique en ligne.